La cigogne volubile, retour d’Oujda

De retour du festival « la cigogne volubile » à l’institut français du Maroc sur le site d’Oujda. Que dire si ce n’est que ces quelques jours sont passés mille fois trop vite. Les gens rencontrés, que ce soit toutes les personnes travaillant à l’institut, mais également les enfants, les enseignants et les parents, furent chaleureux à un point tel qu’on se trouve démuni, de retour en France… La convivialité et l’hospitalité marocaine font chaud au coeur.

Le thème du festival cette année portait sur la nature, j’ai donc fait travailler les élèves sur les animaux en voie d’extinction au Maroc, car malheureusement, comme un peu partout dans le monde, de nombreuses espèces sont menacées de disparition. Le lion de l’Atlas, l’oryx, le fennec, l’autruche à cou rouge et bien d’autres encore font partie de ce triste tableau. Nous avons élaboré ces dessins au crayon gris, repassés à l’encre de chine et à la plume, une première pour beaucoup, avec une mise en couleur aux encres et au pinceau. Beaucoup de talent pour des enfants qui n’ont pas forcément beaucoup d’arts plastiques dans leurs cours.

Un grand merci à mes acolytes auteurs, Fanny Carel et Karine Maincent, nous nous sommes beaucoup amusés ensemble. Et bien évidemment un grand merci à Khadija qui a endossé les casquettes de guide touristique, maman, négociatrice en prix, Pascal et tous ceux que j’oublie.

Laisser un commentaire

* Copy This Password *

* Type Or Paste Password Here *

88 845Commentaires spam bloqué jusqu'à présent parSpam Free Wordpress